François Hollande : «Nous devons continuer à créer toujours plus de numéros d’urgence»

Please scroll down for English version.

14 December, 2015

PARIS – Après la multiplication des numéros d’urgence en France en 2015, François Hollande s’est félicité publiquement de sa politique lors d’une conférence de presse organisée à l’Élysée ce lundi.

« Il est nécessaire que les Français bénéficient du plus grand nombre possible de numéros d’urgence » a ainsi déclaré le Président de la République, mettant en valeur son bilan, fort de 16 numéros d’urgence. « En fait, il y a un numéro pour a peu près tout » a ainsi résumé François Hollande.

Sa plus grande fierté a notamment été la consolidation en 2015 du 3117, le numéro d’urgence dans les trains, accompagné du 31117 lorsque le voyageur préfère envoyer un SMS. La politique de François Hollande a été saluée par l’ensemble de la classe politique française même si le groupe Europe-Écologie les Verts a dénoncé le manque d’ambition du Gouvernement qui aurait dû également prévoir un numéro pour les animaux et les végétaux voyageant en train.

François Hollande et son gouvernement ont ainsi résisté en 2015 aux nombreuses pressions venant de Bruxelles l’incitant à adopter le 112 comme numéro d’urgence unique. Le Président de la République a notamment invoqué l’article 13 du Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne, en faisant valoir que la multiplicité des numéros d’urgence est une « tradition culturelle » française que l’Union européenne doit respecter.

Le bilan de François Hollande est également remarqué à l’international. En effet, le président américain Barack Obama s’est exprimé en personne pour faire part de son admiration pour le « modèle français » et a annoncé qu’il souhaitait faire de sa dernière année à la Maison Blanche celle de la multiplication des numéros d’urgence aux États-Unis : « le 911 est beaucoup trop simple ! Nous devons prévoir plusieurs numéros pour chaque type d’urgence, comme nos amis français nous l’ont montré. Yes, oui can ! »

Au cours de sa conférence de presse, François Hollande a lui aussi annoncé ses réformes à venir pour l’année 2016 : « de nouveaux numéros d’urgence doivent encore être mis en place ». Le chef de l’État entend ainsi compléter son action par la mise en place de nouveaux numéros d’urgence, à commencer par le 113 et le 116117 qui sont actuellement en projet. Le 238 pour les incidents de pêche et le 4975 pour les piqûres de moustique (qui servira donc de complément au 5691 pour les cas de chikungunya) sont également à l’étude selon une source ministérielle. Dans un objectif de simplification administrative, un numéro d’urgence d’information sur les numéros d’urgence, le 0.800.496.581, sera également mis en place et s’accompagnera de la distribution chaque année de l’« Annuaire des numéros d’urgence en France » (disponible ici), élaboré par l’Association du Numéro d’Urgence Européen (EENA) : « Nous tenons à remercier l’EENA pour son excellent travail de veille qui vient compléter l’action du Gouvernement » a ajouté Manuel Valls, précisant que la création d’un ministère aux numéros d’urgence est aussi à l’étude.

L’édition 2015 de l’Annuaire des numéros d’urgence en France est disponible ici.

* Ceci est une blague. EENA s’oppose à la multiplication des numéros d’urgence.

English version available here.

Comments are closed.